Accéder au contenu principal

Étiquette Droits Devant

Budget 2019 : la grande farce !

Rendez-vous tristement récurrent de ces dernières années, les syndicats CGT (employés et ICTAM ) et FSU appellent à un rassemblement public devant la Médiathèque d’Aubagne, le 2 mars à partir de 11h30, pour dénoncer l’indigence et les manipulations financières du budget 2019.

Régime indemnitaire : À grade égal, prime égale

À Aubagne, tous les agents municipaux ne sont pas logés à la même enseigne. Certains ont pu bénéficier d’une augmentation de leur régime indemnitaire en toute discrétion et en opposition au principe établi « à grade égal, prime égale » pour tous les agents. Dans un courrier envoyé le 6 février au maire Gérard Gazay, les élus Cgt du personnel réclament l’égalité de traitement pour tous les salariés et une augmentation générale de cette prime pour compenser la perte du pouvoir d’achat.

Répression et régression sociales, c’est comme le climat, il est temps d’agir!

Quand la population dénonce la misère qui s’installe, l’exploitation et le mépris dont elle est victime, le gouvernement répond par la force, la répression et la violence. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble le 5 février, notamment par la grève, pour construire un rapport de force et imposer un modèle de société basé sur la solidarité nationale.

Solidarité Noailles : Tous enfants de Marseille

C’est un évènement exceptionnel qui va avoir lieu le 9 février au Dock des Suds à Marseille. Exceptionnel par l’ampleur de la mobilisation des « Enfants de Marseille » pour soutenir les sinistrés de la rue d’Aubagne. Exceptionnel par le nombre d’artistes, de militants et de bénévoles qui s’y sont donnés rendez-vous et qui ont retroussé les manches pour répondre à une situation d’urgence sociale.

United Colères : L’heure est à la convergence

Dans un communiqué unitaire les syndicats CGT13, FSU13, Solidaires13 et l’UNEF Aix-Marseille dénoncent la dérive autoritaire du gouvernement et les provocations qui répondent aux revendications légitimes des Français. Ils appellent à la convergence de toutes les luttes et donnent rendez-vous le 26 janvier à 14h sur le Vieux-Port à Marseille.

Se former pour mieux défendre nos droits

Le saviez-vous ? Tout fonctionnaire en activité (syndiqué ou pas), a droit à un congé de formation de 12 jours par an (6 jours supplémentaires pour les syndiqués ayant des responsabilités). C’est un droit essentiel car avoir des syndiqués formés est un atout majeur pour l’efficacité de notre organisation, pour nous faire entendre, influer dans le débat et pour atteindre nos objectifs.

CGT : la lettre à Édouard Philippe

Dans un courrier adressé au Premier Ministre Édouard Philippe, le Secrétaire général de la CGT Philippe Martinez explique le raisons pour lesquelles notre organisation syndicale a refusé de participer à la réunion du 11 janvier à Matignon avec comme ordre du jour le « grand débat national ». La CGT refuse de participer à toute réunion qui consisterait à servir d’alibi à un pseudo dialogue social.

Front social : les services publics montent au créneau

Dans un courrier adressé aux Ministres, la fédération CGT des Services Publics condamne la répression féroce qui s’est abattue ces dernières semaines sur cette France en colère à laquelle le gouvernement tourne le dos. Alors que montent les exigences de justice sociale et de renforcement des services publics de proximité, ainsi que la volonté de pouvoir tout simplement vivre sans la peur du lendemain, les réponses du gouvernement ne sont pas à la hauteur des enjeux. Un préavis de grève dans la Fonction publique a été déposé du 7 au 31 janvier 2019.

L’Art Évolution d’Ypnova au Cercle

Dans le cadre de ses expositions mensuelles, le Cercle de L’Harmonie invite le 5 janvier l’artiste plasticien Ypnova pour une série de tableaux intitulée « L’Art Évolution ». L’artiste est aussi connu à Aubagne et dans la région pour ses performances publiques et sa passion pour le slam.

Le gouvernement s’attaque aux SCOP

Les députés de la majorité viennent de voter un amendement au projet de loi de finances 2019 touchant au cœur du fonctionnement des sociétés coopératives et participatives. La Confédération générale des SCOP sonne l’alerte.