Accéder au contenu principal

Étiquette Droits Devant

Les  » Invisibles » en salles le 9 janvier

Ovationné par le public au festival du Film Francophone d’Angoulême, le dernier film du réalisateur Louis-Julien Petit, « Les Invisibles », évoque avec émotion et humour la destinée d’un centre d’accueil de jour pour femmes SDF voué à la fermeture. Au casting, Corinne Masiero, Alexandra Lamy et une quinzaine d’actrices non-professionnelles ayant connu la rue. En salles le 9 janvier 2019.

Projection-débat : « La Sociale » au Cercle de L’Harmonie

Avec « La Sociale », son cinquième film sorti dans les salles de cinéma, Gilles Perret raconte l’histoire de la Sécurité Sociale, d’où elle vient, ce qu’elle est devenue et ce qu’elle pourrait devenir. Une Histoire peu ou pas racontée jusqu’à ce jour même si elle nous concerne tous. L’histoire d’une lutte qui n’est jamais finie. À (re)découvrir le 16 janvier au Cercle de L’Harmonie.

The New-York Ska Jazz au Molotov

Ultra-jazz et ultra-60’s Ska, le New York Ska Jazz Ensemble est le maître du genre. Les New-Yorkais sont en concert au Molotov dimanche 30 décembre avec Zion Wind Section, un collectif de musiciens amoureux de la musique jamaïcaine.

Grande braderie à Cuges

Le Maire de Cuges-les-Pins Bernard Destrost a une recette tout à fait personnelle pour gérer sa commune, une recette qui a attiré l’attention des caméras de France 3 dans son émission « Pièces à conviction » diffusée le 14 novembre. Dans un communiqué le syndicat CGT du personnel municipal alerte sur les dépenses dispendieuses de la commune au détriment des services à la population. Nous en publions le contenu.

Musique : Prof Texto toujours positif

Avec La Faction ¾, Prof Texto a écrit quelques-unes des plus belles pages du rap made in Aubagne. Mais ça c’était hier. Depuis beaucoup d’encre a coulé sur les feuilles de style de cet amoureux de la rime qui nous avait régalé il y a quelques années avec un premier opus sobrement intitulé « Musicalement ». Il revient avec un nouvel opus « Positif » disponible sur toutes les plateformes de téléchargement.

Des visages, des élu(e)s

Ils et elles ont été élu(e)s grâce à la forte mobilisation du personnel municipal d’Aubagne qui a renouvelé sa confiance à la CGT tout en manifestant son rejet des manigances et autres petits arrangements pour imposer un syndicat « Maison ». Voici les élu(e)s du personnel qui, aux côtés des agents, avec leur soutien et toute la force de l’engagement collectif, vont « mouiller le maillot » tout au long du mandat qui débute.

Élections professionnelles : La CGT plébiscitée par les agents territoriaux d’Aubagne

Il n’y a pas eu de miracle pour les listes de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) qui espérait ravir le leadership à la CGT avec la bénédiction de la Direction municipale. Les agents municipaux ont su déjouer avec discernement les grossières tentatives de cette organisation nébuleuse pour affaiblir la représentation syndicale.

Un appel à soutenir les gilets jaunes

Est-ce que ce n’est pas notre rôle, notre devoir, notre responsabilité de soutenir M. et Mme tout le monde qui n’étaient jamais descendus dans la rue car résignés et qui aujourd’hui réagissent? Est-ce que ce n’est pas l’occasion de rétablir la vérité sur les responsabilités de chacun qui font que nos quotidiens sont plein de restrictions, de frustrations et de privations? Si les syndicats et d’autres corps de métiers ne viennent pas en renfort le mouvement va s’éteindre…

Ces listes CFTC, quelle fierté !

Oui, nous, agents territoriaux syndiqués à la CGT, nous sommes très fiers de ces listes CFTC qui ont été constituées au forceps au cours de ces derniers jours ! Artificielles, désincarnées, pur produit de la volonté du maire, elles sont la meilleure preuve de notre efficacité durant ces dernières années et pourraient à elles seules constituer notre bilan, à un peu plus d’un mois des élections professionnelles (le 6 décembre prochain).

Et maintenant les retraites !

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.