Accéder au contenu principal

Étiquette violence

Gilets jaunes : jusqu’ici tout va bien

Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle. Cette violence n’a jamais été aussi prégnante en France depuis qu’un banquier d’affaires a élu domicile au palais de L’Élysée. Macron est le rejeton d’une caste qui méprise le gens d’en bas, ces fainéants, ces fouteurs de bordel, ces cyniques, ces alcooliques, ces sans-costard, ces gens qui ne sont rien et qui ont l’outrecuidance de la ramener.